L'actualité sur les
Fibromes

10 trucs époustouflants pour réduire les douleurs menstruelles

10 Awesome Pain-Reducing Period Hacks

Vous appréhendez ce passage mensuel. C’est douloureux, compliqué et vous en sortez épuisée. Non, nous ne parlons pas des visites de votre belle-mère. Surtout pour celles qui souffrent de fibromes utérins, l’arrivée des règles marque la descente en enfer. Bien que nous aimerions les transformer en une partie de plaisir, nous ne sommes malheureusement pas des magiciens. Cependant, nous avons sélectionné 10 trucs époustouflants pour réduire la douleur et gérer les saignements qui peuvent être importants. Essayez-les et rendez la période de vos règles moins douloureuse, et plus supportable

L’exercice physique
L’exercice physique augmente les endorphines, la sérotonine et la norépinephrine, les « hormones du bonheur » et les neurotransmetteurs que votre corps produit naturellement. Oui, bien sûr, c’est dur de se lever et de bouger quand votre ventre crie à l’aide. Dites-lui simplement de patienter un peu parce qu’il se sentira bien mieux après votre marche à pied, votre tour à vélo ou tout autre exercice que vous choisissez.

En plus de pratiquer une activité physique pendant les règles, une activité physique régulière qui renforce les abdominaux peut aider à diminuer les douleurs menstruelles. Plus votre abdomen est fort, plus votre corps pourra maîtriser les crampes.

La chaleur
Sortez cette bouillotte ou ce coussin chauffant! Une étude a démontré que la chaleur peut être aussi efficace pour soulager les crampes menstruelles que l’antidouleur ibuprofène.

Les antidouleurs
Outre la prise d’un anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) comme l’ibuprofène ou le naproxène quand les crampes sont là, vous pourriez essayer de prévenir les douleurs menstruelles. Si vos règles sont très régulières, essayez de prendre un antidouleur le matin où vous attendez vos règles, même si elles ne sont pas encore là.

Comme pour tout médicament, vérifiez les instructions de dosage pour vous assurer que vous prenez la dose adéquate et consultez votre médecin si vous avez des questions.

Les tisanes
Le simple fait de boire une tisane chaude est souvent une expérience qui soulage. Sélectionnez la tisane adéquate pour qu’elle contribue directement à diminuer les crampes et les autres symptômes inconfortables des règles. La viorne obier , l’huile d’onagre, le gattilier ou les baies de gattilier, l’actée à grappes noires, le curcuma ou le fenouil sont tous de bons remèdes médicaux avec cependant une mise en garde importante : presque toutes ces plantes peuvent interagir avec des médicaments que vous prenez ou exacerber certains états. Consultez votre médecin si vous prenez des médicaments.

Des massages aux huiles essentielles (ou même un simple massage !)
Une étude évaluant l’effet des massages aux huiles essentielles pour diminuer les douleurs menstruelles a révélé que la douleur était significativement réduite après des massages aux huiles essentielles à partir de la fin des dernières règles jusqu’au début des suivantes. Elle a également révélé que le groupe de contrôle (qui pratiquait les massages avec une crème artificiellement parfumée) présentait ÉGALEMENT une diminution significative de la douleur.

Cependant, les huiles essentielles étaient plus efficaces pour raccourcir la durée pendant laquelle les femmes avaient mal, donc vous pourriez vouloir vous faire plaisir avec un peu d’huiles essentielles. Mais si vous voulez simplement essayer le massage quotidien à titre préventif, cela peut aussi être très efficace.

Le magnésium
Le magnésium est très important pour un bon fonctionnement nerveux et musculaire et disposer de suffisamment de magnésium peut aider à soulager la douleur, y compris les douleurs menstruelles. Le magnésium se trouve dans les légumes feuilles vert foncé, les graines de courge, les amandes, les avocats et le chocolat noir (youpi !), entre autres.

L’acupression
De nombreuses personnes rapportent que l’acupression les aide avec les crampes et autres symptômes menstruels bien qu’il y ait, à ce jour, peu de preuves scientifiques pour l’étayer. Quoi qu’il en soit, le fait de prendre quelques minutes pour frotter certains endroits de votre corps vous aidera probablement juste à vous sentir mieux, pas pire, donc cela vaut le coup d’essayer. Voici un ensemble de points à essayer de masser avec des instructions et des explications pour chacun.

L’acuponcture
Il existe des preuves scientifiques que l’acuponcture aide pour les règles, bien que des études mieux conçues et plus concluantes doivent encore être réalisées pour confirmer cette revendication. De nombreuses femmes rapportent que l’acuponcture aide considérablement pour les douleurs menstruelles. Donc, si vous avez essayé sans succès d’autres méthodes pour soulager la douleur, cela pourrait valoir la peine de trouver un acuponcteur diplômé dans vos environs.

Le yoga
Les postures de yoga telles que le cobra, le chat, le poisson, le janu sirsasana, la guirlande, le chameau, de l’embryon et le supta padangusthasana peuvent être particulièrement utiles pour soulager les douleurs menstruelles.

Surveiller votre alimentation
Oui, changer notre régime alimentaire est une des choses les plusdifficiles à faire, mais chaque petit bout aide. Essayez de diminuer votre consommation de sucre, de graisses animales et d’augmenter les aliments anti-inflammatoires tels que les tomates, l’huile d’olive, les noix, les poissons gras, les baies et les citrons.

En outre, évitez le sel ! Les aliments salés font partie des fringales assez répandues pendant les règles, mais devinez quoi ? Ils peuvent empirer vos symptômes ! (Qui l’aurait pensé ?)

Le sel provoque de la rétention d’eau, ce qui peut entraîner ces gonflements inconfortables. Si une envie de salé vous prend, essayez ces conseils pour la vaincre.

Le régime méditerranéen est un excellent moyen de préserver la santé et l’équilibre du corps pendant vos règles… et en général.

Quand rien ne marche…

Parfois, vous avez le sentiment d’avoir tout essayé. Tous les remèdes naturels, tous les médicaments et parfois même, certains changements de mode de vie. Rien n’y fait, vous avez toujours des douleurs intenses chaque mois.

Si c’est votre cas, ne baissez pas les bras et ne considérez pas que c’est votre destinée. Ces règles douloureuses pourraient être provoquées par un problème médical sous-jacent, tel que des fibromes utérins ou un autre trouble menstruel. Prenez rendez-vous avec votre gynécologue pour un examen. Si vous voyez un médecin généraliste qui n’est pas en mesure de vous aider (de nombreux professionnels médicaux ne disposent pas des informations actuelles sur les fibromes et autres problèmes gynécologiques), continuez à chercher et demandez à être redirigée vers un spécialiste. Un diagnostic et un traitement pourraient faire toute la différence entre redouter vos règles et être en mesure de gérer une gêne mineure.

KEDP/DAC4SG, date of approval 02/2019

Disclaimer

"You are now leaving www.fibroidsconnect.com". Links to all outside websites are provided as a resource to our visitors.

Gedeon Richter accepts no responsibility for the content of other websites.