L'actualité sur les
Fibromes

Réduire le syndrome prémenstruel (SPM)? Gérez votre stress.

Want Less PMS? Manage Your Stress.

Réduire le syndrome prémenstruel (SPM)? Gérez votre stress.

Lorsqu’une femme souffre d’un fibrome utérin, ses règles peuvent être, à elles seules, terriblement stressantes. Et, d’autre part, le stress peut affecter considérablement le cycle menstruel. Des saignements abondantset des douleurs menstruelles peuvent être des symptômes d’un fibrome utérin. Si vous avez déjà commencé un traitement, il est important de concentrer vos efforts pour contrôler votre stress et gérer vos règles douloureuses plus facilement.

Quel est l’effet du stress sur vos règles?

Pour gérer toutes sortes de stress, votre corps produit une hormone appelée cortisol (ou hydrocortisone). Mais le cortisol peut gravement perturber votre production de progestérone et d’œstrogène, qui jouent un rôle clé pour régulariser le fonctionnement de votre système reproducteur.

Bien que nous n’ayons pas une compréhension complète de l’enchaînement des événements, il a été démontré que le stress peut potentiellement bloquer le cycle menstruel pendant quelque temps. Cela peut sembler une bonne nouvelle pour celles qui ont des règles douloureuses, mais il est aussi possible que la tension rende les règles encore plus douloureuses.

Quel est l’effet du stress sur le syndrome prémenstruel (SPM)?

Le stress et le SPM semblent s’inscrire dans un cycle « qui a commencé, la poule ou l’œuf ? », puisque le SPM peut provoquer du stress et que le stress peut aggraver les symptômes du SPM.

Une étude (1) indique que le stress subi pendant les deux semaines qui précèdent les règles correspond aux niveaux de dépression, avec tristesse, crises de larmes, douleurs corporelles, gonflement, douleurs dans le dos, crampes, et migraines. Ajoutez ces symptômes du SPM aux règles douloureuses et aux saignements abondants faisant partie des symptômes du fibrome de nombreuses femmes, et vous comprenez l’importance de la gestion du stress.

Comment gérer le stress?

Dans la plupart des cas, des médicaments ne sont pas nécessaires. Il existe une méthode fantastique pour gérer le stress avec seulement des effets secondaires très positifs: faire de l’exercice! Vous aurez meilleure mine, vous vous sentirez mieux, votre SPM devrait se calmer et votre style de vie va s’améliorer.

Quelques suggestions :

Sortez et marchez plus. Vous ne pouvez pas vous tromper en commençant petit. Prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur. Garez votre voiture plus loin et faites le reste du chemin à pied. Allez promener votre chien plus souvent, et si vous avez besoin de donner des excuses à quelqu’un, dites que le chien a besoin de sortir. Peut-être que le chien du voisin a lui aussi besoin de promenades… Si vous n’êtes pas fan des animaux, demandez à un ami de devenir votre compagnon de promenade. Vous vous soutiendrez mutuellement pour garder le rythme.

Allez dans une salle de sport. Certaines personnes sont plus motivées à s’entraîner si elles s’engagent financièrement. Trouvez une salle de sport correctement située et dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Pour commencer, choisissez une adhésion courte (certaines salles offrent des essais gratuits pendant un mois). Essayez d’insérer un peu de temps dans votre programme quotidien pour atteindre votre objectif d’amélioration personnel. Discutez avec l’entraîneur et commencez par de petites activités, identifiez ce qui fonctionne le mieux pour vous, et à coup sûr sans risque pour vos besoins et votre santé.

Choisissez un sport.Souvenez-vous de votre école, du lycée. Il y avait sûrement un sport que vous aimiez. Aimiez-vous le volleyball? Le tennis? La danse? Il est fort possible que quelque part dans votre région, il y a une équipe ou un groupe qui pratique régulièrement. Allez les rejoindre.

En fait, les possibilités de devenir plus actif physiquement sont innombrables. Soyez créative, choisissez quelques options, gardez-vous de la marge de manœuvre, et commencez!

Vous pouvez le faire!

Le stress, le syndrome prémenstruel et les symptômes de fibrome sont difficiles à vivre. Ensemble, ils forment un lourd fardeau. Alors pourquoi ne pas en laisser une partie de côté, en réduisant votre stress et donc le SPM? Votre objectif, c’est d’améliorer votre qualité de vie, et d’avoir plus de temps et d’énergie pour profiter des bonnes choses.

(1)Mann D., 2010,  https://www.webmd.com/women/pms/news/20100824/stress-may-raise-risk-of-premenstrual-syndrome#1

KEDP/DAC2QQ/FR, date of approval 30/11/2018, Gedeon Richter

Disclaimer

"You are now leaving www.fibroidsconnect.com". Links to all outside websites are provided as a resource to our visitors.

Gedeon Richter accepts no responsibility for the content of other websites.